“Il suffit de pas grand-chose pour que ça pousse ” : des plantes dans la ville, la végétalisation des rues de Bordeaux se poursuit

était un point clef du programme de Pierre Hurmic. Le maire EELV de Bordeaux en a donc fait sa priorité. Depuis quatre ans le plan "Bordeaux Grandeur nature" prend forme. Et certains Bordelais se prêtent au jeu, végétalisant eux-mêmes leur rue. Roses trémières, jasmin, chèvrefeuille ont poussé ça et là dans les rues de Bordeaux. Contre un mur ou entre deux pavés, ils donnent à voir un paysage plus coloré qu'il ne l'était. Ces "rues jardins" sont de plus en plus nombreuses. "Il suffit de pas grand-chose en fait pour que ça pousse", explique Emmanuel Bizet, un habitant. "Si on regarde bien, ça pousse le long des maisons. Il suffit d'un simple trou, un peu de terre, et j'ai l'impression que ça part tout seul".