Incendie en Gironde : Alliance Forêt bois s’apprête à planter 10 millions de pins

Pour la coopérative Alliance Forêt bois dont 8 000 hectares de pins ont brûlé en Gironde à l’été 2022, les grands travaux de reboisement commenceront à l’automne prochain Près deux ans après les grands incendies de Gironde, la coopérative Alliance Forêt bois s’apprête à lancer les opérations de reboisement. À l’occasion de l’assemblée de la section Gironde et Lot-et-Garonne à Préchac mercredi 12 juin, le président Édouard Bentéjac et le directeur Stéphane Viéban font le point sur la replantation du massif.

Par |2024-06-18T11:08:05+02:0018 juin 2024|Nouvelle-Aquitaine|0 commentaire

Saint-Jean-d’Illac : coup d’arrêt pour le projet de centrale photovoltaïque, la justice rejette les recours

La cour administrative d’appel de Bordeaux a rejeté les recours contre la décision de la préfecture qui avait interdit en 2022 le défrichement de 50 hectares de forêt sur la commune pour y implanter une centrale photovoltaïque C’est peut-être la fin d’un grand projet lancé il y a plusieurs années. La cour administrative d’appel de Bordeaux a rejeté mardi 4 juin les recours contre le refus du préfet d’installer une centrale photovoltaïque sur la commune de Saint-Jean-d’Illac. Lancé en 2018 et présenté en conseil municipal en 2020, ce projet de parc privé de la société Valorem avait été interdit par la préfecture en 2022, en raison du risque d’incendies et d’une menace pour l’équilibre biologique du territoire. La société avait déposé des recours en justice mais n’a pas obtenu gain de cause, après deux ans d’instruction. La société béglaise Valorem, spécialisée dans le développement des énergies renouvelables depuis trente ans, prévoyait d’installer un parc photovoltaïque de 27 hectares, dans une zone boisée privée de 44,3 hectares, au sud de Saint-Jean-d’Illac, au lieu-dit Bois de Laperge. La centrale, d’une puissance maximale de 33 MWc (Mégawatts-crête), devait assurer une production annuelle de 45,6 GW Lire l'article complet sur : www.sudouest.fr

Par |2024-06-06T16:22:03+02:006 juin 2024|Nouvelle-Aquitaine|0 commentaire

Bassin d’Arcachon : un élu condamné pour prise illégale d’intérêts

Le conseiller municipal Damien Belloc a écopé d’une amende de 10 000 euros et d’une peine d’inéligibilité pendant 5 ans Ce jeudi 6 juin, les magistrats de la 4e chambre du tribunal correctionnel de Bordeaux ont rendu leur jugement dans l’affaire de prise illégale d’intérêts concernant Damien Belloc, conseiller municipal de la majorité à Lanton, dans le bassin d’Arcachon. L’élu a été reconnu coupable et condamné à une amende de 10 000 euros, assortie d’une peine complémentaire d’inéligibilité pendant 5 ans. Il dispose de dix jours pour faire appel de la décision.

Par |2024-06-06T16:16:58+02:006 juin 2024|Nouvelle-Aquitaine|0 commentaire

Décharge illégale en pleine forêt : 19 tonnes découvertes, la mairie traque le pollueur

Dix-neuf tonnes de déchets ostréicoles ont été découverts dans la forêt de Sainte-Magne, en Gironde, à une cinquantaine de kilomètres du bassin d’Arcachon. La municipalité devrait porter plainte contre X. C’est une décharge à ciel ouvert. Près de la piste de la Lecte, à Saint-Magne, dix-neuf tonnes de déchets ont été découverts, mercredi 5 juin, par les équipes de la réserve communale. “C’est très probablement un camion qui a déchargé des poches à naissains sur 7 mètres”, indique Thierry Forêt, adjoint à la mairie de Saint-Magne, soit 20 mètres cubes de déchets. Ces poches, à maille resserrée, permettent d'élever les larves d'huîtres.

Par |2024-06-06T14:02:19+02:006 juin 2024|Nouvelle-Aquitaine|0 commentaire

Érosion du littoral en Gironde : le trait de côte a reculé de 7 mètres au nord de Lacanau, jusqu’à 20 mètres à Soulac

Samedi 1er juin, la Communauté de communes Médoc Atlantique et la Ville de Lacanau feront un point sur le fort niveau d’érosion qui a touché la côte cet hiver. Élus et spécialistes aborderont la question de l’adaptation des littoraux aux aléas climatiques Au mois d’avril, le bureau d’études Casagec, spécialisé en ingénierie côtière, a parcouru les plages de la Communauté de communes (CdC) Médoc Atlantique, une fenêtre océane de 90 kilomètres allant de Lacanau jusqu’au Verdon. La mission confiée au technicien de cette société, que les surfeurs ont pu voir sur un quad doté d’un instrument de mesures, était de faire le point sur le niveau d’érosion ayant touché le littoral médocain entre l’automne dernier et le début du printemps. Les données analysées seront présentées samedi 1er juin au Forum érosion organisé à Lacanau.

Par |2024-05-31T08:53:40+02:0031 mai 2024|Nouvelle-Aquitaine|0 commentaire

Bassin d’Arcachon : le banc d’Arguin a perdu la moitié de sa surface avec les tempêtes en quatre ans

Après les tempêtes de l’automne 2023, la superficie du banc d’Arguin, à marée haute pour un coefficient de 45, n’est plus que d’une centaine d’hectares, contre 208 hectares en 2020

Par |2024-05-07T10:31:23+02:007 mai 2024|Nouvelle-Aquitaine|0 commentaire

Traite d’êtres humains dans les vignes : en Gironde, la justice s’est saisie du phénomène

Ces derniers mois, le tribunal de Libourne a prononcé deux condamnations dans des affaires de traite d’êtres humains dans le vignoble. Une première. D’autres dossiers seront bientôt jugés. Une manière de mettre la pression sur les sociétés de service qui participent à un système bien rodé Trois ans de prison dont deux avec sursis, c’est la peine prononcée en mai 2023 par le tribunal judiciaire de Libourne à l’encontre d’un Marocain, installé de longue date en France et patron de deux entreprises de prestations de service dans les vignes du Grand Libournais, reconnu coupable de traite d’êtres humains à l’égard d’étrangers. Au-delà de la peine, c’est la condamnation que les politiques, le milieu viticole et le parquet retiennent. Une première.

Par |2024-04-30T09:05:00+02:0030 avril 2024|Nouvelle-Aquitaine|0 commentaire
Aller en haut