Le maire Louis Labadot et son prédécesseur Michel Etchebest s’écharpent depuis plusieurs années autour de ce dossier pénal lié à la gestion en partie communale d’un hôtel. L’avis à la population ne devrait pas adoucir le climat

L’affaire très politique de la gestion du domaine Agerria, à Mauléon, a connu un nouvel épisode notoire ces derniers jours. L’ancien maire de la cité souletine, Michel Etchebest a vu sa condamnation de première instance confirmée en appel. Ce que n’a pas manqué de faire savoir son successeur à la tête du conseil municipal Louis Labadot.

Lire l’article complet sur : www.sudouest.fr