Forêts de Nouvelle-Aquitaine : les idées fausses et la méconnaissance persistent

L’enquête commandée par l’interprofession du bois et de la forêt, Fibois Nouvelle-Aquitaine, permet de mieux cerner les perceptions qu’ont les habitants de la forêt et de ses fonctions économiques. La méconnaissance perdure Le dialogue entre la filière forêt-bois-papier régionale et la société est un axe central de l’ambition que s’est fixée l’interprofession, Fibois Nouvelle-Aquitaine. Or, rétablir le dialogue qui peut par endroits être rompu passe par une approche de la perception de la forêt par les Néo-Aquitains. Et ce, comme le rappelle Jean-Marc Meyer, président de l’interprofession, dans un contexte « où la question de l’acceptation des coupes de bois est centrale alors que, paradoxalement, l’usage du bois est plébiscité dans un objectif de décarbonation et des objectifs de construction et de bois énergie ».