Publié le : 17 mai 2024Tags: ,

Comme chaque année, du 1er mai au 30 novembre, l’ARS Nouvelle-Aquitaine met en place la surveillance du moustique tigre dans la région, vecteur potentiel de la dengue, du zika et du chikungunya

La saison est ouverte ! Les moustiques-tigres, qui ont tout de même déjà fait quelques apparitions furtives ces derniers mois au gré des poussées de chaleur, sont placés sous haute surveillance depuis le 1er mai. Le dispositif mis en place par l’Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine sera déployé jusqu’au 30 novembre prochain, pour ne rien louper de la propagation des insectes.

Lire l’article complet sur : www.sudouest.fr