Après trois ans d’attente et de polémiques, la Ville de Bordeaux s’engage avec l’Etat pour un contrat de sécurité intégrée, qui vise à lutter contre la délinquance. Parmi les mesures obtenues : des policiers supplémentaires, un financement renforcé de la vidéoprotection et une étude pour un nouveau commissariat de proximité.

La boucle est presque bouclée. Le contrat de sécurité intégrée liant la Ville de Bordeaux à l’Etat est en passe d’être définitivement adopté. Le dispositif vise à lutter contre la délinquance et établit une liste d’engagements réciproques entre les deux entités pour favoriser la sécurité et la tranquilité des habitants.

Il sera présenté au prochain conseil municipal le 9 juillet prochain, selon le communiqué transmis par la Ville ce vendredi ; avant d’être “voté puis signé par Monsieur le préfet et moi-même”, se réjouit le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic.

Lire l’article complet sur : france3-regions.francetvinfo.fr

Lire l’article complet sur : france3-regions.francetvinfo.fr