Publié le : 29 mai 2024Tags: , ,

La Cour administrative d’appel de Bordeaux va à l’encontre du jugement rendu en première instance et valide le projet de 21 réserves d’eau en Charente-Maritime

Dans la vallée de la Boutonne, les jugements se suivent et ne se ressemblent pas. Mardi 28 mai, la Cour administrative d’appel de Bordeaux a ainsi annulé la décision du tribunal administratif de Poitiers du 4 février 2021, qui annulait lui-même l’arrêté préfectoral du 26 septembre 2018 autorisant au syndicat mixte des réserves de substitution de la Charente-Maritime (Syres 17) la construction et l’exploitation de « méga-bassines »

Lire l’article complet sur : www.sudouest.fr