Publié le : 29 mai 2024Tags: ,

Ce mardi 28 mai, les agents de la déchetterie de Saint-Magne-de-Castillon ont été victimes de jets de projectiles, quinze jours après un cambriolage de leur bureau. Ici, comme sur les autres sites, les dégradations sont récurrentes et les agressions croissantes

« Ça devient insupportable. Ma peur, c’est que demain, un usager sorte un couteau et agresse un agent. » Christian Malandit-Sallaud, président de l’Union des syndicats de traitement des ordures ménagères (Ustom), oscille entre désarroi, peur et colère.

Mardi 28 mai, les agents valoristes de la déchetterie de Saint-Magne-de-Castillon, dans le Libournais, ont reçu à plusieurs reprises des boulons et des écrous. « On ne sait même pas pourquoi et par qui, confie Brian, l’un des agents. Il y avait beaucoup de monde et quand on s’est rendu compte de ces jets, on a prévenu notre direction qui nous a dit de fermer le site et d’appeler les gendarmes. » Le quai a été évacué et, a priori, les agresseurs seraient partis en même temps.

Lire l’article complet sur : www.sudouest.fr